Wall Street recule à l’ouverture après l’inflation CPI


La Bourse de New York (NYSE). /Photo prise le 19 juillet 2021/REUTERS/Andrew Kelly

 

PARIS (Reuters) — Les Bourses américaines ont ouvert en baisse mardi après la publication d’un indicateur d’inflation CPI plus fort qu’attendu, qui fait craindre que la Réserve fédérale ne maintienne ses taux à un niveau restrictif plus longtemps.

Dans les premiers échanges, l’indice Dow Jones perd 307,69 points, soit 0,79% à 38.489,69 points et le Standard & Poor’s 500, plus large, recule de 1,31% à 4.955,82 points. Le Nasdaq Composite cède 2,14% soit 340,54 points, à 15.602,005.

L’inflation CPI aux Etats-Unis a accéléré en janvier par rapport à décembre, l’indicateur sous-jacent progressant de 0,4% en janvier contre 0,3% en décembre.

A court terme, la volatilité sur les taux pourrait être difficile à digérer pour les actions.

Pour autant, «le message n’est pas négatif pour les actifs risqués. La désinflation n’est pas un processus sans heurts et si l’inflation reste plus forte que prévu, c’est pour des raisons macroéconomiques positives : la croissance et la demande qui devraient continuer à soutenir les résultats des grandes et des petites capitalisations», constate Florian Ielpo, responsable de la recherche macroéconomique chez Lombard Odier AM.

Aux valeurs, Marriott International (NASDAQ:MAR) perd 3,82% après avoir annoncé mardi prévoir un bénéfice pour cette année inférieur aux attentes de Wall Street, alors que la demande de voyages aux Etats-Unis se normalise depuis le pic post-pandémique.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

(Rédigé par Corentin Chappron, édité par Kate Entringer)

Source

Добавить комментарий

Ваш адрес email не будет опубликован. Обязательные поля помечены *

Кнопка «Наверх»